Exercices d’architecture en français

Exercices en ligne

Nous souhaitons bientôt vous proposer ici des exercices en ligne.

Ouverture prévue début Octobre 2021.

Donnez votre avis et vos commentaires sur le formulaire en indiquant l’intitulé « XEL ».

Exercices d’Architecture en français

.

Comment participer ?

Pour participer, c’est très simple : munissez-vous de la liste de matériels et matériaux indiqué en page précédente et installez-vous une grosse heure à deux petites heures dans un lieu calme et bien éclairé (orienté nord avec de grandes fenêtres par exemple) devant un bureau grand et propre et sur une assise confortable.

Vous avez une difficulté avec un exercice ? veuillez nous contacter, nous répondrons à toutes vos questions.

6 à 9 ans – Se préparer à pratiquer l’architecture

exercices principaux :

Vérifier la durée pour être sûr d’avoir suffisamment de temps. Regarder

1er exercice : Un croquis d’architecture représente de manière très simple un objet ou une personne, en appuyant très peu sur le crayon, sans ombrage et sans fioriture. Dessiner au milieu d’une feuille A3, sans préparer de cadre auparavant, un monument connu (si aucun monument ne vient, un bâtiment connu) ; le dessin doit rentrer dans une pastille d’une dizaine à quinzaine de centimètres de côté. Certains architectes vont plus loin en s’approchant du dessin d’art ; ainsi, une fois le croquis d’architecture effectué, certains peuvent améliorer le dessin en le transformant en croquis d’art avec ombrage, perspective, couleurs ou détails au choix. Plus votre dessin sera proche du dessin d’art, plus on s’éloigne du dessin d’architecte. DURÉE 15 minutes (voir premier et deuxième exemples)

2ème exercice : Le dessinateur d’architecture sait faire des traits droits sans règle et il sait faire une esquisse d’un objet ou d’une personne en représentant les lignes de forces, les angles et les longueurs aux bonnes dimensions. Prendre un double décimètres, un rapporteur 180° et deux petites équerres, l’une isocèle et l’autre quelconque et en faire un petit montage à plat sur la table en les accolant les uns aux autres selon son choix. Sur une feuille A3, toujours sans s’approcher des bords de la feuille, dessiner l’assemblage à main levée en tentant de le reproduire le plus exactement possible, du moins dans ses lignes de forces, ses angles et ses longueurs. Ne pas appuyer sur le crayon et, une fois terminé, reprendre chaque ligne pour les faire les droites le mieux possible sans utiliser de règle. DURÉE 30 minutes (voir premier exercice supplémentaire)

3ème exercice : Imaginer une maison. Dessiner la façade (l’élévation) de la maison sur une feuille A3, toujours sans toucher les bords de la feuille avec son dessin. On commencera préférablement par la face côté rue, avec sans doute la porte d’entrée donc. Le dessin doit se faire bien de face, éventuellement avec une règle pour celles et ceux qui préfèrent, sans perspective. Une fois bien avancé, des couleurs et des détails peuvent être ajoutés à la maison, pourtant rien ne sera dessiné autour de la maison, ni le jardin, ni le ciel, ni même la cheminée, l’antenne ou le chat sur le toit. Dessiner ensuite, sur une autre feuille A3, la face arrière de la première face, sans doute celle donnant sur le jardin ou la cour intérieure. La maison doit avoir la même forme d’un côté comme de l’autre. Au lieu d’une porte, sans doute y trouve-t-on des baies vitrées, des portes fenêtres, de quoi aller prendre l’air directement vers l’extérieur. Ajouter couleurs et détails. Enfin, prendre les deux feuilles, les placer l’une par rapport à l’autre et en déduire la taille (la profondeur) de la maison entre les deux faces. Dessiner les deux faces manquantes à votre maison, qui bien souvent donnent chez les voisins et n’ont donc que très peu voir pas du tout de fenêtres, sur une ou plusieurs autres feuilles A3 ; chaque dessin devant être bien séparé l’un de l’autre et éloigné du bord de la feuille. Les maisons n’ayant pas de plan rectangulaire, demanderont d’ajouter d’autres faces. Colorier le tout et ajouter des détails plaisants. DURÉE 2 à 3 séances d’une heure et demie (voir

4ème exercice : Chacun a une maison complète avec quatre faces (ou plus lorsque le plan n’est pas rectangulaire) devant soi. Il s’agit d’ajouter autour de chaque dessin des languettes qui permettront de coller les dessins entre eux. Attention, les languettes doivent être suffisamment importantes, par exemple de deux centimètres pour des faces d’une vingtaine de centimètres. Il n’y a pas de languette côté sol et le toit demande des languettes tout autour qu’il soit plat ou en pente. Attention, au collage, aucune languette ne doit gêner une autre languette, retirer toute languette ou partie de languette qui pourrait gêner le collage, on ne colle pas une languette sur une autre languette. Avant que la colle sèche, vérifier bien que les dessins soient bien alignés au niveau du sol, par exemple en collant les dessins le long d’une grande règle ou du bord de la table. Un carton mousse de 5mm vous fera votre jardin, quelques petits morceaux triangulaires seront prélevés sur un côté afin de les placer aux angles internes du montage de la maison pour solidifier la maquette et de manière, en les plaçant à ras du sol, à pouvoir ensuite coller la maquette au jardin. Un carton mousse de 3mm sera nécessaire pour les toits plats en le découpant pile à la bonne taille et en le rentrant par le bas de la maquette ; un morceau de feuille A3 éventuellement colorié recouvrira les languettes et au-dessous le carton pour compléter le toit plat. Un feuille de papier de couleur pliée en deux au centre (ou un morceau de feuille A3 éventuellement colorié) sera placé par dessus les languettes pour faire le toit en pente. Les maisons avec plus que deux pentes de toit, devront faire l’objet d’une attention particulière, un adulte devra les faire aux bonnes dimensions. Les plus rapides devront compléter le jardin ou la cour avec au moins un arbre en origami et pourquoi pas des buissons, des fleurs, une fontaine, une piscine, un abri de jardin, une niche… DURÉE 2 à 3 séances d’une heure et demie (voir troisième à cinquième exemples)

8 à 12 ans – Pratiquer les arts plastiques et le calcul en construction

10 à 13 ans – Débuter la pratique de l’architecture

13 à 16 ans – Pratiquer le design et l’ingénierie en architecture et en urbanisme

14 à 16 ans – Pratiquer l’architecture

16 à 19 ans – Pratiquer les exercices d’école d’architecture

18 ans et plus – Voyager au pays de l’architecture